Tout savoir sur les installations électriques et la programmation des appareils

2016/03/20

Le variateur est le dispositif qui sert à transformer les caractéristiques d’un courant électriques, que ce soit pour diminuer ou augmenter l’éclairage. Les composants d’un variateur de lumière sont : un triac et un générateur d’impulsion, un commutateur, un interrupteur et un fusible. En grande partie, les variateurs de lumière fournissent entre 50 et 500 W de variation d’intensité, ceci pour les ampoules halogènes.

Les types de variateurs et programmation des appareils

Il existe deux types de charges commandées par les variateurs de lumière : les charges ohmiques (lampes à incandescence) ou les charges inductives (lampe halogène). L’intensité électrique d’un éclairage varie selon la fonction du variateur de lumière, il y en a ceux qui sont programmables préparant par avance l’éclairage aux changements horaires. Il y a aussi les variateurs qui prennent à la fois le rôle d’interrupteur et de variateurs. Les variateurs ne s’accordent pas aux ampoules de basse consommation ou aux ampoules économiques, on se sert des variateurs fréquemment pour les ampoules à incandescence ou halogènes. Actuellement, la technologie nous permet de tout gérer à partir d’un simple programme, l’intégration des techniques modernes, de l’automatisation dans la maison ce qu’est la domotique. Elle procure la facilité et, effectivement, économise de l’électricité. L’installation d’un compteur d’énergie est la chose primordiale à faire pour s’informer de sa consommation, puis la régularisation de sa température ambiante par des thermostats sur ses radiateurs et enfin l’installation d’un système de programmation transformant tout confort et économisera plus d’énergie.

Précautions à prendre lors de la réalisation de l’installation électrique            

Des connaissances sur la théorie dans le domaine seraient bonnes à avoir avant de demander un devis ou avant de pratiquer, comme le fonctionne le disjoncteur différentiel ou le remplacement d’un tableau électrique. Dans la réalisation de l’installation électrique, il  y a des opérations que nous pouvons accomplir nous même malgré cela faut faire appel à des personnes compétentes dans le domaine dans le cas où vous auriez un doute, faites bien attention ! Comme on a déjà dit, résoudre soi-même son problème est possible mais encore faut-il acquérir certaines informations concernant les normes de l’électricité et de se procurer un minimum d’équipements. Suite à tout cela, prendre  des conseils et demander auprès des vendeurs ou magasins de bricolage tout ce qui nous intéresse par rapport à la panne électrique dont nous sommes victime. En France, Artisan Legendre sis à Paris vous promets d’envoyer un bon électricien Paris 6, la norme NF C 15-100 est la norme électricité en vigueur. Face à la difficulté de l’installation électrique et pour s’assurer que votre système fonctionne correctement, n’hésitez pas à contactez des professionnels.

La règlementation et l’application de la norme NF C 15-100

La norme NF C 15-100 soigne tout ce qui touche l’installation électrique, elle assure non seulement l’augmentation de la sécurité des clients mais également le fonctionnement correct des installations sans oublier son adaptation à la domotique. Des instructions comme posséder un appareil pour la coupure générale et de protection sont imposées par la norme NF C 15-100. D’autres dispositions s’ajoutent à ces impositions que l’on devrait savoir.

Pas de commentaire

Les commentaires sont fermés.