Des colonies de vacances en pendant les périodes de vacances

2017/07/07

Qui n’a jamais rêvé de partir en colonie de vacances quand il était encore un enfant ? Des souvenirs ineffaçables gravés dans notre mémoire reviennent toujours à la vue d’un départ en colo. Si tous les préparatifs ont été exécutés dans les règles, les vacances qui découlent seront bénéfiques pour les ados comme pour les parents. Un peu de recul ne fera pas du mal à personne, ainsi que prendre un peu de temps pour s’occuper de vous deux, loin des tumultes de ces petits chérubins !

Tout préparer bien en amont du départ

Vous devez apprendre à responsabiliser vos enfants avant de les envoyer en colo. Parce que des colonies de vacances meilleures que les autres ne s’improvisent pas ! Elles doivent être bien orchestrées et préparées avant le départ proprement dit. Apprenez à vos enfants, disons au début de l’année scolaire, de faire des économies (aussi minimes fussent-elles !) sur leur goûter journalier. Vous pourrez leur expliquer que les sommes ainsi économisées pourront servir à gonfler le budget alloué à leur colonie de vacances. Bien sûr, il faut essayer doucement d’être persuasif et trouver les bons mots pour les convaincre sur l’utilité de la chose.

Partir pour quelques jours de liberté totale

Si toutes les précautions ont été prises pour partir en vacances sans les enfants, il n’y a pas de raisons de ne pas en profiter au maximum. Eux, de leur côté sont aux anges avec de nouveaux amis ou d’anciennes connaissances, pour s’amuser à fond pour des colonies de vacances inoubliables, alors pourquoi est-ce que les parents ne profitent-ils pas aussi de cette séparation ?

Nous sommes sûrs que cela fait un bon moment que vous projetiez de partir seuls, en couple et comme deux amoureux vers une destination gardée secrètement… Eh bien, avec le départ de vos enfants, votre temps est enfin arrivé et il faut en profiter au maximum. Mais il ne faut pas oublier pour autant de penser à ces chers petits anges lâchés dans la nature !

Se préparer pour des heureuses retrouvailles !

Pour se manquer, il faut se séparer ! Ce dicton populaire est vrai entre les couples, mais aussi pour les relations entre les parents et leurs enfants. Préparez-les à affronter la vie avec eux-mêmes, mais avec les moniteurs et encadreurs qui ont été formés pour cela. Vous allez voir que les plaisirs des retrouvailles n’en seront que grandement amplifiés ! Une liesse garantie pour toute la famille… et vivent les colos !

Pas de commentaire

Les commentaires sont fermés.