Un voyage inédit dans la ville côtière de Xiamen en Chine

2017/08/23

Recelant de nombreux endroits surprenants, la Chine est une destination phare pour vivre des moments d’évasion loin des tumultes du quotidien. Au cours de leur voyage en Chine, les randonneurs se rendront dans la métropole de Xiamen qui se trouve dans la province de Fujian. Arrivés dans cette localité, ils admireront divers monuments impressionnants comme le temple du sud de Putuo. Situé au pied de la montagne Wulaofeng, ce sanctuaire est l’un des quatre lieux bouddhistes de Zhoushan. Érigé pendant la dynastie des Tang (618-907), il est constitué de bâtiments abritant des images de Bouddha de la Birmanie, des sculptures en ivoire et diverses œuvres d’art. Les globe-trotters poursuivront leur périple par l’exploration du relief Danxia de Taining. Ce dernier se démarque par ses paysages de falaises abruptes rouges. Les vacanciers y découvriront des grottes de différentes formes et tailles qui raviront les passionnés de spéléologie.

Le fort de Hulishan, un joyau touristique de XiamenAu cours de leurs voyages Chine, les randonneurs découvriront d’autres lieux intéressants en se promenant autour de la ville de Xiamen. Cette balade leur mènera au fort de Hulishan qui figure parmi les sites historiques importants de la métropole. Édifiée en 1894, cette citadelle abrite un légendaire canon Krupp allemand de 79 tonnes ayant une portée de tir d’environ 20 km. Ce bastion a été utilisé comme centre de commandement des huit forteresses de Xiamen pour défendre la cité contre les attaques japonaises en 1900 et 1937. Devant cette arme se trouvent deux terrasses d’observation. Les vacanciers ne manqueront pas non plus les deux jumelles qui leur permettront d’avoir une belle vue sur l’île de Jinmen. Dans ce fort, ils ont aussi la possibilité de visiter le musée de Rongguang qui héberge des reliques et des trésors culturels locaux. Cet établissement expose, entre autres, une collection d’armes anciennes ainsi qu’une pierre de 2,3 tonnes venant de la Birmanie

L’île de Gulangyu et le musée des Chinois d’outre-mer à Xiamen

Les routards poursuivront leur balade à Xiamen par l’exploration de l’île de Gulangyu. Avec ses bâtiments de style colonial et ses plages de sable fin, l’île ne cessera de fasciner les touristes venant du monde entier. En outre, elle abrite également des sites qui méritent un détour durant un voyage Chine. Arrivés à destination, les vacanciers découvriront, par exemple, un musée surprenant qui expose près de 200 pianos. Ils y observeront aussi le jardin luxuriant de Shuzhuang qui constitue un lieu propice pour profiter de l’air pur loin des vacarmes urbains. À part cela, les randonneurs ont la possibilité de visiter le musée des Chinois d’outre-mer. Ouvert en mai 1959, cet établissement abrite des tableaux et des reliques culturelles illustrant l’histoire et les activités des Chinois expatriés. Il est composé de 3 salles et d’une surface d’exposition de 2 400 m² où sont présentés plus de 1 200 photos et divers documents.

Pas de commentaire

Les commentaires sont fermés.