Prendre des photos d’intérieur pour faciliter la vente d’un bien immobilier

2017/09/18

Un photographe d’intérieur est le mieux à même de capter des images nettes et bien cadrées. Son savoir-faire permet ainsi de magnifier et mettre l’accent sur les principaux atouts d’une maison ou un appartement à vendre.

Pourquoi recourir aux services d’un photographe d’intérieur ?

Un photographe d’interieur a pour rôle de procéder à des prises de vue visant à mettre en valeur le bien immobilier. Cette opération se révèle très technique : la photographie d’architecture serait la plus « cartésienne » de l’univers de la photographie.En effet, il faut se référer à trois paramètres, à savoir la vitesse, l’ouverture et la sensibilité, lors de la prise de vue.

D’autres qualités distinguent ce professionnel d’un photographe amateur. Il doit en premier lieu avoir une bonne connaissance et être à l’aise dans le réglage de son appareil. Il s’apparente ainsi à un pâtissier qui opère au gramme près dans les quantités des ingrédients, tout en faisant preuve de précision dans les températures et le temps de cuisson. Ce professionnel fait aussi preuve d’écoute et d’empathie avec son client. Des qualités qui lui permettent de saisir le lien très fort qui s’est créé entre l’architecte, le décorateur et leurs œuvres respectives. Enfin, la photographie d’intérieur requiert aussi une vraie formation technique, afin d’être à la hauteur de la qualité des prestations.

Mode opératoire et aperçu sur les tarifs

Pour mener à bien sa mission, un photographe d’intérieur adopte une approche pragmatique. Il doit ainsi consacrer un minimum de 15 mn pour un entretien, pour bien cerner les attentes de son client. Les prises de vues prennent par la suite entre 45 et 60 mn, selon le nombre de pièces et les points à mettre en valeur. Le photographe aspire ainsi à une rémunération tournant autour de 170 euros incluant le prix de 8 photos retouchées.

Mieux vaut surtout faire jouer la concurrence lors du choix du photographe. Une manière d’éviter d’avoir affaire avec ceux qui n’ont pas le sens de la de communication, ni la culture du marketing. Prétendant que la photographie d’intérieur est une véritable photo d’art, en passant jusqu’à une demi-journée sur place, ils exigent entre 500 et 1 000 euros par chantier.

Pas de commentaire

Les commentaires sont fermés.