Quelle suite d’études après la PACES ?

2017/10/19

Paces

Les bacheliers qui se lancent dans des études de médecine doivent passer par la Première Année Commune aux Études de Santé (PACES), année difficile et épreuve redoutée par tous. Bien que certaines académies accueillent moins d’étudiants et qu’il soit alors plus facile de réussir le concours dans ces académies (il y a davantage d’étudiants en PACES à Lyon qu’à Dijon, par exemple), cette année ouvre les portes de différents métiers du secteur de la médecine à ceux qui ont réussi le concours. Mais quels sont les débouchés après la PACES ?

En cas de réussite : les filières après la PACES

La PACES prépare à quatre filières principales : les études de médecine générale, d’odontologie (afin de devenir dentiste et autres métiers liés), pharmacie et maïeutique (afin de devenir sage-femme). Il est possible également d’entrer dans des écoles de kinésithérapie.

Pour les étudiants qui choisissent la filière médecine générale, ils obtiennent à l’issu de leur troisième année un diplôme de formation générale en sciences médicales. A l’issu de la cinquième année, ils passent l’ECN afin d’obtenir leur diplôme de formation approfondie en sciences médicales, et entrent ensuite à l’Internat, pour le troisième cycle, dont le nombre d’années d’études diffère en fonction des spécialités. Au total, les étudiants peuvent faire jusqu’à 11 ans d’études.

En cas d’échec : peut-on se réorienter ?

Les candidats réussissant la PACES ne sont pas majoritaires. Ils ont la possibilité de redoubler et de repasser leur concours une deuxième fois, et une troisième fois dans certains cas, s’ils ont des circonstances atténuantes.

Il est toute fois possible de se réorienter après l’année de PACES. On peut par exemple s’inscrire en université de sciences biologiques, MASS, sciences humaines et sociales ou de sport. Cela dépend cependant des résultats obtenus au concours.

La question de la réorientation se pose également pour les étudiants ne passant pas au deuxième semestre de la PACES, c’est-à-dire qui ne sont pas dans le numérus closus du premier concours se déroulant en Décembre. Il existe alors des passerelles vers d’autres formations de domaines très variés, compatibles avec les crédits qu’ils auront cumulés pendant leur(s) année(s) de PACES. Ainsi, ils peuvent alors intégrer en université une licence de sciences, de technologie, de santé, mais également de droit, d’économie, ou de gestion… Les IUT proposent des diplômes de génie chimique, de génie biologique et de mesures physiques.

Pas de commentaire

Les commentaires sont fermés.