Les souvenirs à rapporter après un voyage au Japon

2018/03/07

Pour se rappeler des moments inédits passés au pays du Soleil Levant, il n’y a rien de mieux que de rapporter quelques objets locaux en guise de souvenir. Cela dit, lors de leurs circuits au Japon, les touristes ne savent pas toujours quoi acheter. Pour avoir des idées, ils sont invités à explorer les quartiers de Tōkyō. Akihabara, Nakani et Harajuku sont des endroits idéaux pour dénicher des articles relatifs à la culture geek et otaku. À Akihabara, par exemple, les boutiques qui vendent des figurines et des produits électroniques ne manquent pas. Rien qu’en sortant de la gare, les globe-trotters apercevront de nombreux magasins. Dans leurs rayons, les amateurs de high-tech verront des appareils photo, des casques audio, des consoles de jeux bien d’autres gadgets. Pour les mangas, le quartier de Nakano est plus conseillé. Les fans d’One Piece, de Dragon Ball et de Naruto y trouveront leur bonheur.

Tout pour la culture geek et otaku

Outre les objets relatifs à la culture geek et otaku, les globe-trotters dénicheront des articles plus traditionnels à rapporter en guise de souvenir. Il suffit de bien chercher pour repérer les bonnes adresses. Pour acheter un maneki neko, par exemple, le temple Gotoku-ji est un petit paradis. C’est dans ce temple qu’est née cette statue légendaire. Il est à noter que dans ce site, il y a une boutique spécialisée dans la vente de maneki neko. Les estivants en trouveront de toutes les tailles. Mis à part cela, durant leur circuit au Japon, les touristes remarqueront que certains locaux portent d’étranges sandales, notamment avec un kimono ou un yukata. Il s’agit de geta et de zori. Bien sûr, il n’est pas évident de se servir des geta dans leur pays d’origine, mais les bourlingueurs peuvent en acheter à titre décoratif. En effet, certains geta son richement peint ou sculpté, de véritables chefs-d’œuvre. Quant aux zori, ils peuvent être mis à la maison.

Le nécessaire pour la cuisine et les repas

Au Japon, on ne trouve pas que des articles décoratifs, il est également possible de rapporter des souvenirs à thèmes culinaires. Des baguettes sont des objets classiques, mais intéressants à acheter dans ce cadre. Pour information, à la différence de leurs cousines chinoises, les baguettes japonaises ont un bout pointu. D’ordinaire, les baguettes destinées aux repas ont une vingtaine de centimètres, tandis que ceux utilisés pour leur préparation atteignent les 40 cm. Mis à part cet ustensile, les couteaux japonais sont des objets qui peuvent faire office de souvenir. En effet, ils font partie des meilleurs du monde. À titre de remarque, les couteaux japonais sont plus tranchants que leurs homologues occidentaux. Et pour cause, leur angle d’affutage est plus prononcé par rapport aux couteaux occidentaux. Pour terminer, il est à noter que faire un circuit japonais serait une aubaine pour acheter de la porcelaine. En effet, ce pays est réputé pour cette matière.

Pas de commentaire

Les commentaires sont fermés.