Déclaration d’ISF : nos experts mettent à votre disposition leurs compétences

2018/05/11

Généralités sur l’ISF

Depuis le 1er janvier 2018, l’Impôt de solidarité sur la fortune (ISF) a pris un nouveau nom. La dénomination officielle est désormais impôt sur la fortune immobilière (IFI). Il s’agit d’un impôt qui concerne les personnes physiques et les couples possédant un patrimoine net imposable strictement supérieur à 1,3 millions d’euros. Cet impôt dégressif par tranches peut varier d’une année à une autre. Le barème est de 0,5 à 1,5 %, et la première tranche s’applique à partir de 800 000 euros.

Le patrimoine des mineurs dont vous assurez l’administration légale est pris en compte dans le calcul de l’IFI (ex-ISF) de votre foyer fiscal. Dans le cas où vous êtes divorcé ou séparé et exercez conjointement l’autorité parentale avec votre ex-conjoint, vous pouvez déclarer la moitie des biens de vos enfants mineurs. Les biens des non-résidents sont concernés à hauteur de leurs biens immobiliers se trouvant sur le territoire français.

Le montant global de l’IFI et de l’impôt sur le revenu au titre d’une année fiscale ne peut excéder 75 % des revenus perçus au titre de l’année précédente. La différence est déduite du montant de l’IFI en cas de dépassement du plafond. Notez que certains revenus sont exonérés et que les retards de déclaration et de paiement, ainsi que les inexactitudes dans les déclarations sont pénalisés. C’est la raison pour laquelle les services à la personne sont pertinents en cas de doute.

Les avantages des services à la personne

Les services à la personne regroupent l’ensemble des activités liées à l’aide dans les tâches quotidiennes s’effectuant au domicile de la personne en question. Ils peuvent être destinés aux membres de la famille, notamment le soutien scolaire, la garde d’enfants, le gardiennage, le ménage ou le jardinage. De tels services vous font bénéficier d’un gain de temps et d’une garantie de l’exécution des tâches par des professionnels. Dans le cas de l’IFI, notre rôle est de vous assister dans votre déclaration afin de vous éviter des erreurs qui risquent de vous être dommageables.

Les experts interviennent partout en France. Cette proximité vous assure la possibilité de garder le contrôle de toute action qui ne peut se faire sans votre aval. Vous avez également la possibilité de choisir le mode de paiement des rémunérations des services à la personne qui vous convient. Les règlements de facture entièrement ou partiellement par carte bancaire, chèque ou espèces, sont acceptés. Il en est de même pour les CESU préfinancés par votre organisme de préfinancement ou votre mutuelle. Des avantages fiscaux sous forme de réduction, d’exonération ou de crédit d’impôt s’offrent à vous avec cette dernière option.

Pas de commentaire

Les commentaires sont fermés.