Subventions VAE : tout ce qu’il faut savoir

2018/06/12

En 2017, l’aide financière à l’achat velo electrique a incité beaucoup de personnes à investir dans ce type de véhicule. Depuis que des conditions de restriction ont été lancées à partir de février 2018, les ventes ont quelque peu décliné, mais ce deux-roues séduit toujours autant. Nombreux sont donc ceux qui cherchent une subvention pour alléger le coût et si certains en ont obtenu, d’autres ne savent pas à quelles aides ils peuvent espérer. Voici ce qu’il faut savoir …

Quelles sont les subventions aujourd’hui possibles ?

Même si la prime de 200€ proposée par l’Etat pour acheter un vélo à assistance électrique n’est plus ce qu’elle était, d’autres aides peuvent être sollicitées pour que leur cumul atteigne quand même 200 €, voire plus dans certains départements.

En effet, l’Etat n’est plus le seul à avoir lancé une subvention pour cet investissement, car certains départements et communes ont décidé, d’en instaurer, d’eux-mêmes, afin de lutter contre la pollution dans leur région. Si vous avez la chance de vivre dans l’un d’eux, il faut alors se renseigner et déposer une demande. Sur cette page, vous trouverez tous les départements où une aide est éligible ainsi que les conditions s’y afférentes.

Qu’en est-il de l’aide de l’Etat ?

La première formule limitait la prime à un plafond de 200€. La nouvelle, elle, est limitée à 100€ et encore pour l’obtenir, diverses conditions doivent être réunies.

  • La prime d’Etat ne peut être versée qu’aux cyclistes qui vivent dans une région où la collectivité locale propose également une aide pour ce même achat : autrement dit, si votre commune ou département ne propose aucune forme d’aide, vous ne recevrez pas la subvention de l’Etat
  • L’aide financière proposée est fixée à un plafond de 100 € : puisqu’elle devra être cumulée avec une autre prime, le montant de l’aide que vous recevrez pourra atteindre les 200€, voire même un peu plus
  • Le total des deux aides reçues ne peut excéder 20 % du prix du vélo électrique
  • Le montant de l’aide gouvernementale ne peut excéder l’aide obtenue de la collectivité locale
  • L’aide gouvernementale est réservée aux personnes dont la cotisation d’impôt sur le revenu de l’année qui précède l’achat du deux-roues est nulle : cela signifie que seuls ceux ayant un revenu modeste peuvent bénéficier de cette aide
  • L’aide ne sera attribuée qu’une seule fois à une même personne
  • La demande pour bénéficier de cette aide doit être faite en ligne sur un site dédié à cette fin

Par ailleurs, il faut savoir que certains départements proposent une somme bien plus supérieure qu’aux 20 % exigés, mais dans ce cas-là, vous ne pourrez pas bénéficier de l’aide de l’Etat.

Pas de commentaire

Les commentaires sont fermés.