Grossesse: Comment faire un garçon?

2018/07/03

De nombreux parents souhaitent concevoir un enfant de sexe opposé à celui du premier pour un équilibre entre les deux enfants peut-être, ou tout simplement pour le bonheur des parents. Grâce au progrès de la science, il devient possible d’influencer le sexe du bébé. Toutefois pour que la chance soit de leur côté, il est important de faire appel aux services d’un professionnel.

Quelles sont les méthodes pour choisir le sexe de son enfant?

Comment faire un garçon est la question qui préoccupe certains parents. Avoir un petit bonhomme serait une surprise de taille à réserver aux grands-parents et à leur fille aînée. Des spécialistes en coaching moderne sont à leur disposition afin de les aider à réaliser leur plus grand rêve. Ils proposent des méthodes modernes et simples adaptées aux besoins des futurs parents. En effet, pour ceux qui souhaitent avoir un petit prince charmant, la méthode consiste à favoriser les spermatozoïdes « garçon » en respectant un régime alimentaire et un suivi du cycle.

Les résultats diffèrent d’une femme à une autre. Ces professionnels se composent essentiellement de gynécologues, de nutritionnistes, de psychologue et de médecin. Ils disposent des compétences requises pour assurer un accompagnement quotidien et pour concevoir un programme alimentaire indispensable afin de maximiser les chances de la future maman. Ils sont à même de répondre aux diverses questions qui seront posées par ces parents impatients de donner au monde un petit garçon.

Quel régime alimentaire doit-on suivre ?

L’alimentation est un point-clé à prendre en compte pour augmenter les chances de concevoir un petit bonhomme. En effet, la future maman doit suivre un régime alimentaire spécifique. Il est important de connaître les aliments à privilégier et ceux à éviter. Il est ainsi conseillé de consommer des aliments riches en potassium à savoir de la banane, une tasse de fèves de soja, une bette à carde, etc. Il faut également consommer de la viande, du poisson ainsi que des fruits comme les abricots secs, les cerises, les châtaignes et les pruneaux.

Certains légumes sont également à privilégier : les lentilles, les pois, les champignons et les pommes de terre. Aussi, les aliments riches en sucre tels que les gâteaux sans lait et le chocolat noir sont à inclure dans cette liste. En ce qui concerne les aliments à bannir, les produits laitiers figurent en tête de la liste. La future maman doit à tout prix éviter le fromage. D’autres produits comme la salade verte sont aussi à éviter à part la mâche.

Pas de commentaire

Les commentaires sont fermés.