Comment s’améliorer au babyfoot ?

2018/08/07

Lorsque j’étais encore enfant, je ne faisais que multiplier les roulettes et mon niveau était pitoyable. J’ai donc commencé à m’entrainer, bien décidé à battre tous ceux qui m’avaient fait fanny (ce qui signifie perdre 10-0).

Seulement, pour m’améliorer je n’avais trouvé que quelques vidéos YouTube d’amateurs. Depuis quelques années, j’ai participé à de nombreux tournois, gagnant même une compétition départementale en 2014. J’ai donc envie de prendre la plume pour partager avec vous mes conseils les plus précieux pour devenir un As du baby foot et battre n’importe qui (ou presque).

Maîtrisersaballe et sapuissance : la clef du succès :

Rien ne sert de se presser au baby foot, la clef de la réussite est le calme et la maitrise du jeu. Il n’est pas rare de voir dans les bars des joueurs s’affolant et agitant leurs poignets comme des dingues. Si vous faites cela, vous ne progresserez jamais.

La base du baby foot est le contrôle de la balle, pour ensuite éventuellement effectuer un décalage pour trouver un espace et effectuer une passe ou un tir. Attention toutes les balles ne possèdent la même adhérence. C’est pour cela que vous devez bien choisir votre balle de babyfoot.

Pour vous améliorer sur ce point, à l’entrainement faites glisser des balles de gauche à droite vers un de vos joueurs et tentez de l’arrêter, sans la repousser. En match, malgré le stress tentez aussi de le faire, au début vous perdrez surement tous vos matchs, mais très rapidement vous dépasserez vos adversaires.

BONUS : Le coup roi : la gamelle :

La gamelle compte deux points au babyfoot, et même trois points sielleestréalisée avec le goal, il s’agit donc d’un coup à maitriser parfaitement

Pour les profanes : il s’agit d’une action où la balle rentre dans la cage, percute le fond de celle-ci et ressort.

Elle peut paraître exceptionnelle et liée à la chance, mais il existe en réalité une technique presque infaillible : Il faut contrôler la balle avec l’arrière de la partie inférieure d’un joueur, défenseur ou attaquant (comme sur la photo) le positionner dans l’axe de la cage, mettre la balle le plus vers l’avant possible en tapotant dessus avec le joueur, puis frapper le plus fort possible. En effet vu que la balle de baby foot est positionnée le plus loin du joueur, celui-ci va la frapper avec le bout du pied, et elle va donc se soulever légèrement, et percuter la partie perpendiculaire à la table qui va très souvent la faire ressortir, contrairement à la partie oblique. Cette technique produit un bruit inoubliable avec uneballehomologuée ITSF.

Pas de commentaire

Les commentaires sont fermés.