Focus sur le travertin opus romain

2018/10/29

Depuis quelques années, les carreaux et les dalles en pierre naturelle sont de plus en plus populaires dans les maisons et les appartements. Éléments de décoration à part entière, ils agrémentent les sols et les murs des habitations en leur apportant une touche authentique. Bien entendu, le choix de la pierre naturelle est un choix déterminant. Ainsi, en optant pour un revêtement en travertin, vous profitez d’un dallage à la fois esthétique, robuste, résistant aux variations de température et se déclinant en plusieurs coloris. Il existe aussi plusieurs types de dallage travertin. Pour agrémenter vos installations, vous pouvez notamment opter pour le travertin opus romain. Voici quelques informations utiles à son sujet.

Le travertin opus romain, c’est quoi ?

Le travertin opus romain est un modèle de travertin multi-format. Appelé aussi Travertin 4 tailles, c’est un modèle de carrelage mélangeant plusieurs formats allant de 20*20 cm à 40*60 cm. Bien entendu, il se décline aussi en dalles pour l’aménagement des espaces extérieurs. Ces dalles sont généralement plus grandes afin de couvrir une plus grande superficie. Les motifs réalisés peuvent varier en fonction de cette superficie et de l’utilisation prévue pour le travertin opus romain. Le jeu d’opus en intérieur peut atteindre les 0,72 m2 tandis que celui en extérieur atteint les 1,44 m2. Il faut donc porter une attention particulière aux démarches d’achats de ce type de travertin. Il est généralement recommandé de prévoir un surplus de dalles ou de carrelages. Cela permet de limiter les désagréments causés par les casses et les travaux de découpe lors de l’installation.

Comment se passe la pose ?

La pose d’un travertin opus romain bien qu’assez technique à réaliser est relativement facile en théorie. En effet, il faut souvent suivre quelques règles simples afin que le dallage ou le carrelage puisse prendre forme. Vous devez notamment savoir que l’opus romain doit être installé de façon irrégulière, mais le procédé peut varier d’un modèle à un autre selon l’usage ou selon les contraintes d’espace. Par exemple, les modèles classiques sont posés selon une technique définie, mais le plus important est d’éviter les joints longs, les joints en croix et l’installation de carrelages identiques côte à côte.

La pose en intérieur

Dans les pièces intérieures, l’installation d’un travertin en opus romain demande un certain savoir-faire. La pose commence souvent par centre de la pièce en suivant un format de motif prédéfini. Vous pouvez vous aider de croquis pour reproduire l’ensemble de ces motifs. Il sera aussi nécessaire de porter une attention particulière au calepinage en définissant l’emplacement de chaque pièce de travertin. Évidemment, il ne faut pas non plus oublier de bien penser la disposition des joints. Le mode d’installation se fait généralement par double encollage.

La pose en extérieur

Pour ce qui est des installations extérieures, la pose du travertin en opus romain adopte à peu près le même procédé que celui de la pose en intérieur. La différence est souvent le terrain ou seront posées les dalles de travertin. La pose peut ainsi s’effectuer sur lit de gravillons sec, sur ciment ou sur un autre type de terrain. Néanmoins, vu que le revêtement sera posé à l’extérieur, il est utile de prévoir une certaine pente pour l’évacuation des eaux de pluie. D’autres règles peuvent s’appliquer lors de la pose, c’est pourquoi il est recommandé de se faire conseiller par un expert en la matière.

Pas de commentaire

Les commentaires sont fermés.