Zoom sur le métier de plombier

2018/12/03

Généralement, un plombier est un individu qui besogne au sein d’une entreprise ou de son propre chef. Ses activités sont principalement dirigées sur l’installation, la réhabilitation et le conditionnement des dispositifs sanitaires et des conduits. De primes abords, il est responsable de conduire l’eau aux dispositifs sanitaires, mais il s’est formé en cours de route pour devenir un peu plus polyvalent. Peu importe qu’il soit indépendant ou salarié, il se doit d’avoir un bon raisonnement commercial et une parfaite aptitude relationnelle. Le métier de plombier nanterre est un emploi physique qui exige des disponibilités de grandes envergures. Il est apte à comprendre des situations dans les plus brefs délais et d’intervenir immédiatement.

Les vérités du métier de plombier

La fonction de plombier est assez vaste et complexe. Pour pouvoir mieux l’appréhender, nous vous avons concocté un petit manuel d’explication.

Les rôles d’un plombier

Pour répondre parfaitement aux exigences de son métier, le plombier doit au moins posséder les matériaux de base. Il peut travailler en indépendant ou en équipe selon son choix, et selon la situation, et la difficulté des ouvrages auxquels il est confronté. Premièrement, il schématise le réseau à aménager : la tuyauterie et les conduits d’arrivée et de sortie. Ensuite, il passe à l’aménagement sanitaire d’un logement ou le corrige dans les situations de réhabilitation, tout en respectant les normes. Il peut aussi être conduit à restaurer et à réhabiliter dans des circonstances d’urgences. Au demeurant, après son ouvrage, il doit contrôler la bonne marche des aménagements, vérifier l’absence de fuite et le bon état des dispositifs (conduits, robinetterie…).

Extension possible

De plus les activités d’un plombier ont la possibilité de s’étendre dans l’aménagement de chauffage. De cette manière, il est le plus souvent connu sous le nom de plombier-chauffagiste. Il s’occupe également de l’ajustement, du suivi des normes et du conditionnement des matériels pour assurer une pérennité idéale. Il est utile de remarquer qu’il n’a pas d’horaire fixe, donc il se doit d’être très flexible sur son emploi du temps. En effet, il y a dès fois où il doit exercer pendant ses jours de pause, les jours fériés voire même la nuit quand il y a des situations urgentes où l’on a besoin de ses services.

Exigences du métier de plombier

Du fait, qu’il aura l’obligation de besogner dans un endroit tout à fait différent, et qu’il sera conduit à changer de localité au cours de ses activités (d’un chantier à un autre), le plombier devra posséder une bonne disposition physique, et une faculté d’ajustement. Son aide est très demandée, mais la fidélité de ses clients découle de sa manière d’approcher ces derniers.

Qualité attendue chez un plombier

Pour mériter le titre de plombier nanterre, il se doit d’être appliqué et attentionné, posséder un réel sens du commerce et un bon contact humain, et surtout avoir un esprit artistique. De plus, un bon plombier doit aussi être apte à bien guider ses clients dans les choix d’aménagements et de dispositifs, qui conviennent à leur logement. Par ailleurs, il a l’obligation d’avoir une parfaite maîtrise de la manipulation des divers types de matériaux : plomb, PVC… Pour terminer, un plombier doit pouvoir satisfaire les moindres désirs de son client, s’il veut augmenter ses revenus.

Cursus requis

Actuellement, on distingue de nombreux choix de parcours pour parvenir à faire le métier de plombier nanterre. Par exemple, pour débuter, il faut avoir un CAP installateur sanitaire ou un CAP installateur thermique. Pour la suite, si vous avez envie de vous perfectionner et de prendre des spécifications, vous pouvez vous attaquer au MC maintenance en dispositif thermique personnel, en soudage ou même en zinguerie. Il y aussi le brevet professionnel Monteur en aménagements de génie climatique et sanitaire. On note également l’option du brevet professionnel métiers de la piscine, le Bac professionnel technicien de conditionnement des conduits énergétiques et climatiques, le Bac professionnel technicien de la fraîcheur et de l’entretien de l’air, le Brevet Professionnel monteur en aménagement du génie climatique et sanitaire ou tout juste le BP en activité de la piscine.

Autrement dit

Une fois, le Bac en poche, l’individu qui désire avancer dans le domaine de la plomberie peut se former pour améliorer ses acquis, comme la capacité en aménageur en thermique et sanitaire, en spécialiste d’aménagement et de conditionnement des piscines…

Si ce n’est cela, il peut pareillement prétendre à un apprentissage de 2 ans pour obtenir un BTS Fluides Energies Domotique. Cette dernière démarche est de loin, la plus efficace pour monter en grade dans les plus brefs délais.

Développement du métier de plombier

La plupart du temps, les novices commencent à recevoir un salaire mensuel de 1 500 € brut, s’ils sont ouvriers. Une fois qu’ils ont acquis un peu plus de bagage, ils pourront prétendre à une augmentation de salaire.

Situation en France

De plus, la fonction de plombier est très affectionnée en France. Ses services sont très demandés, qu’il soit question de privé ou de société. Il besogne pour différents logements, sans discrimination.

De ce fait, il a toujours du pain sur la planche, et ne manque pas de quoi remplir son emploi du temps. Néanmoins, au cours du temps, il a la possibilité d’être promu, et peut varier ses compétences en chauffage, climatisation, aération…

Par la suite, il a la possibilité de se transformer en chef d’équipe, en spécialiste de l’aménagement sanitaire, plombier zingueur, professionnel de chantier en plomberie, contremaître….

Projet de débouché

Le plombier qui possède une double aptitude est très sollicité, par exemple plombier-chauffagiste. Pour exercer le métier de plombier, il est utile d’avoir un CAP en aménagement sanitaire. Il y a aussi le Bac professionnel technicien de maintenance des systèmes énergétiques. Selon ses envies, le plombier peut choisir d’être conducteur d’ouvrage ou bien aussi chef de chantier.

Les rémunérations

Pour appréhender au maximum le métier de plombier, vous devez avoir un aperçu du salaire exact ou minimum d’un plombier selon ses capacités. Au quotidien, on distingue une rémunération assez modeste qui s’élève à 1 391 euros net par mois. Normalement, cela équivaut à 20 % de plus que le SMIC. Le tarif horaire normal de ce métier est fixé à 9,71 euros.

Fixation du salaire d’un plombier

La paie d’un plombier chauffagiste est fixée selon son ancienneté. S’il est son propre chef, les rétributions sont loin d’être comparables, parce que le décompte total d’heures ouvragées est beaucoup plus volumineux.

On considère que la moitié des sociétés artisanales de couverture/plomberie situées en France sont des sociétés dépourvu d’ouvriers, c’est-à-dire qui ont un régime auto-entrepreneur ou société personnelle.

Pas de commentaire

Les commentaires sont fermés.