Avoir un logement, un investissement qui coûte souvent cher
Maison / 2013/08/20

Un logement est défini comme tel pour être occupé par des personnes, selon l’expression « nourris et logé »… L’homme civilisé de nature a besoin d’un toit, donc d’un logement ainsi que du confort correspondant à ses besoins, comprenant une bonne aération, des conditions sanitaires satisfaisantes, électrification et chauffage compris. Dépendamment de ces conditions, il devient difficile et même de plus en plus rare de trouver des logements abordables en pleine ville et même en bordure ou à proximité, pour la simple raison que l’on s’arrache les meilleurs locaux, les propriétaires n’étant pas en manque de locataires fortunés qui prospère dans leur activité ne s’inquiètent guère au vu de leur facture. Donc, il est bien normal que le prix de la location grimpe, à proximité des grandes villes, selon également que le logement soit plus espacé, avec les conforts primordiaux cités plus haut, selon également l’entourage, ainsi que la sécurité et l’ange de placement, car effectivement un logement ayant une vue sur la Tour Eiffel ou sur la mer vaut certainement plus cher qu’un appartement débouchant sur une ruelle crasseuse. Le logement et les difficultés budgétaires Dans la mesure où tout le monde n’a pas forcément les moyens de se payer un…

Le logement : historique
Maison / 2012/11/21

Dans le continent européen, l’habitation privée n’existait pas avant le XVIIIe siècle. Les maîtres et les serfs logeaient et travaillaient dans une seule et unique pièce appelée salle commune. Le bois de chauffage était rare. Aussi, il était difficile de se chauffer. Le concept de bien public et privé se dessinait plus tard dans les salons de réception. Les riches propriétaires mirent en place des antichambres pour séparer les nobles des indigents. Suite à la révolution industrielle, le niveau de vie de la population connut une accession considérable et les familles bourgeoises commencèrent à occuper des appartements privés. Ces derniers sont composés d’un boudoir qui est réservé aux femmes ou d’une étude, d’une garde-robe et des lieux d’aisances. La salle de bain vit le jour au XIXe siècle. La chambre La chambre d’apparat servait à recevoir les personnes intimes. À titre de mobilier, cette pièce disposait d’un lit, de quelques tabourets et de coffres. La cuisine Dans les hôtels particuliers, la cuisine se trouvait dans le sous-sol. Les repas étaient servis sur des tables à tréteaux dans l’antichambre pour les repas privés ou dans le salon lors des réceptions. Au XIXe siècle, la cuisine est intégrée dans la zone réservée…